• Accueil
  • > Non classé
  • > Le travail: celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave

Le travail: celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave

Car celui qui de sa journée n’a pas les deux tiers à soi est un esclave, qu’il soit au deumeurant ce qu’il voudra : homme d’Etat, marchand, fonctionnaire, savant…

(Friedrich Nietzsche)

 

Que reste-t-il d’étincelle humaine, c’est-à-dire de créativité possible, chez un être tiré du sommeil à six heures chaque matin, cahoté dans les trains de banlieue, assourdi par les fracas des machines, lessivé par les cadences, les gestes privés de sens, le contrôle statique, et rejeté vers la fin du jour dans les halls de gare, cathédrales de départ pour l’enfer des semaines et l’infime paradis des week-ends, où la foule communie dans la fatigue et l’abrutissement ?

(Raul VANEIGEM)

 

 

Laisser un commentaire